Mes casques pour le packraft

Un choix pas facile lorsqu’on utilise le packraft avec une autre activité comme le vélo. Doit-on utiliser un casque de vélo ou de kayak d’eau vive?

Les dangers en eau vive sont:

  • Glisser sur une pierre lors d’une vérification d’un rapide (impact sur l’arrière de la tête).
  • En eau peu profonde, il est fréquent de tomber sur le côté lors d’un déséquilibre du pagayeur ou d’une fausse manœuvre (impact sur le côté de la tête).
  • Dans un seuil, il existe des risques de rester coincer entre deux pierres avec l’embarcation (L’arrière de la coquille doit suffisamment grande afin que l’eau provenant de la rivière glisse par dessus la tête). Comme le packraft est gonflable, ce risque est assez réduit.
  • Tomber dans la rivière, la coquille du casque doit avoir des trous afin d’évacuer l’eau pour éviter deux effets: sous l’effet d’un impact, l’eau emprisonnée à l’intérieur du casque pourrait endommager vos tympans. Le second est l’effet d’emportement, l’eau qui s’insère à l’intérieur du casque créera une force suffisante permettant de déplacer votre casque (votre tête aussi) dans le sens du courant.
  • Idéalement une visière à l’avant afin de maximiser l’espace entre la bouche et son extrémité (lorsqu’on est pris dans une rivière et que l’eau circule au-dessus de notre tête, il se forme un vide entre la visière et la bouche du pagayeur lui permettant de respirer. Un casque rond sans visière fera bien le travail aussi, mais sans cet accessoire cette espace diminuera. La visière permettra aussi de protéger les yeux du soleil ou de  la pluie.

Ces casques sont idéaux pour l’eau vive et doivent être portés en tout temps. Cependant pour celui qui désire faire du packrafting ou combiner le vélo avec, il trouvera certainement ce type de casque excessivement lourd et très volumineux comparativement à celui du vélo (Giro à 281 gr.).

Malheureusement le casque pour le vélo n’apporte pas vraiment la protection nécessaire pour jouer dans les rapides de classe élevée. Comme je l’indique « jouer » dans les rapides, à mon avis, il peut être un bon compromis lorsqu’il s’agit simplement de traverser quelques rapides, sans trop s’y attarder pour faire des figures.

Comme compromis j’ai trouvé le casque d’escalade. Il est vrai que ce casque est conçu pour recevoir des impacts que sur le dessus de la tête, mais certains modèles comme le Meteor de Petzl son hybride (escalade-vélo) et offre une bonne protection pour les amateurs d’eau vive occasionnels.

 

Un casque intéressant est le Vapor de Black Diamond (186 gr.).

 

 

Rapide-du-pin (2)

 

Pour nos essais nous avons choisi un casque équivalent de fabrication chinoise pour ma fille et ma conjointe (276 gr.)

Autre casque à considérer: casque de hockey et pour sa légèreté et son faible volume une fois compressé le casque de combat (art martial).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s